Élisabeth et Laurent ont ouvert il y a plus de dix mois, à Oradour-Sur-Glane une épicerie en vrac. Devinez… C’est sur Facebook que je les ai découvert @L’Epiceried’Oradour !

Lors de ma veille et inter@ctivité avec ma communauté, je remarque leurs posts. Une ligne éditoriale intéressante, proche et dynamique comme eux. L’épicerie d’Oradour : une épicerie connectée de proximité !

 

L’Épicerie d’Oradour

Nous revenons toujours aux sources ! Un jour nous partons loin de chez nous, pour Élisabeth c’était de Saint-Gence. Nous expérimentons, rencontrons la personne avec qui nous allons nous épanouir, partager nos valeurs : Laurent ! À maturité, nous avons compris que l’essentiel est de bien vivre : de vivre mieux. Cela passe par un choix de vie plus équilibrée, et de partages.

Elisabeth et Laurent : L'épicerie d'Oradour

 

« Cela part d’une démarche personnelle de consommer différemment, de consommer mieux et de manger bien »

 

Le papa d’Élisabeth était d’Oradour-sur-Glane, sa mère de Cieux : retour aux sources ! Les valeurs de l’Épicerie d’Oradour que Laurent et Élisabeth proposent viennent de leurs aïeuls.

 

« Comme mes grands-mères, mes arrière-grands-mères « du bon sens … Transmettre nos valeurs un peu d’écologie, un peu de bien manger : c’est beaucoup de bon sens, bon sens que nous avons perdu »

 

L’épicerie éco-responsable

L’épicerie d’Oradour a donc pris place. Avec un esprit : éco-responsable pour préserver l’économie locale, tenant compte de l’environnement et des saisons. Des produits en vrac, où chacun peut amener ses contenants – Des produits frais et de qualité. Ils ne s’affichent pas 100% bio, ni zéro déchet, ils ont une démarche honnête.

Le concept est davantage « L’épicerie du Quotidien » où l’on peut trouver au même endroit tous les produits nécessaires. Dans le respect des valeurs, de la terre et le choix de bien manger !

« Trouver du vrac, une alimentation plus saine, avoir une démarche plus écologique, pour le coup éco-responsable »

 

L’épicerie connectée

Le pari n’était pas gagné ! S’installer à Oradour-sur-Glane, des « nouveaux visages », et un peu en retrait du centre. Pourtant ils sont au 18 Avenue du 10 juin 1944, face à l’Office du Tourisme. Comment les gens allaient-ils les « cataloguer » ?  Auraient-ils une place avec les temps difficiles que nous subissons ?

Leurs expériences, leur gentillesse, leurs produits, l’accessibilité, les prix, … cela ne suffit plus aujourd’hui à la campagne. Il est nécessaire de se rendre visible : d’informer, de rassurer, de fidéliser pour exister.

Ils l’ont bien compris et utilisent les réseaux sociaux pour se faire connaître et partager avec leur communauté. Deux pages réseaux Facebook et Instagram, où nous découvrons des recettes, des produits du jour, des offres saisonnières, la proposition d’ateliers créatifs et éco-responsables. Céleste, la fille d’Elisabeth, se charge de la mise en page et des publications : une histoire de famille pour des familles !

Ils sont en contact permanent avec leur clientèle. Ils mettent également en avant les autres artisans d’Oradour : boucherie, fleuriste, restaurateurs, foodtruck. Ils soutiennent des actions, des indépendants comme ceux de l’évènementiel – avec le poste #Alerte Rouge en soutien aux professionnels de l’événementiel ! Merci !!!

Des valeurs et un état d’esprit sain

 

L’épicerie de proximité

Leur clientèle est large, des personnes qui les suivent sur les réseaux sociaux, mais plus encore les habitants d’Oradour-sur-Glane et des villages environnants : Saint-Junien, Saint-Gence, Cieux, Mortemart, Javerdat, Montrol-Senard. Une clientèle de tout âge – fidèle. Avec un accueil toujours très positif.

« Des personnes éco-éveillées, ouvertes qui avaient déjà commencé à consommer, comme cela avant que nous nous installions »

Nos anciens sont des habitués, heureux de retrouver ce genre d’épicerie de proximité à la campagne. Pouvoir chaque fin de semaine récupérer son panier de fruits, légumes, sans oublier le panier Apéro (à découvrir !). Il y a également les créatifs, les curieux qui viennent aux ateliers…

Élisabeth et Laurent ont réussi leur pari car ils ont pensé à tous !

« Avant d’être épiciers, nous sommes des consommateurs »

J’ai dégusté les biscuits et galettes et 4 fromages, je me devais de tester vous comprenez ! Résultat ? Épicerie adoptée à chaque venue à Oradour !

Merci Élisabeth et Laurent

Florence de Rochefort/Florence Comdigitale _www.comemedias.com

Action visibilité Com e Medias